]Interstice[ - Rencontres des inclassables

Dans le cadre du Festival Interstice http://festival-interstice.net, la galerie associative IGDA 2.0 est heureuse d'accueillir l'oeuvre d' ADAM BASANTA, CURTAIN (WHITE)

DU MERCREDI 9 AU DIMANCHE 20 MAI
15H-19H

" Des écouteurs blancs créent un environnement sonore intérieur dans lequel chacun peut se réfugier pour échapper au monde extérieur. Cette bulle sonore est permise par ces écouteurs qui signifient « ne pas déranger ». Ils forment un rideau visuel et sonore de trois mètres de long dans l’espace de la galerie. Des motifs sonores pour masquer d’autres sons et inciter au sommeil, car en dépit d’une production synthétique, ces sons évoquent des éléments naturels tels que l’océan, le vent, la pluie ou des insectes.

« Je cherche à rendre perceptible toutes les facettes inexplorées de l’expérience de l’écoute, à l’intersection du conceptuel et du sensible. J’utilise exclusivement des appareils dédiés au son vendus dans le commerce. Détournant leurs fonctions techniques et économiques, ils sont transformés en sculptures sonores. Reconfigurant ces objets, je crée des espaces de contemplation sonore dans lesquels l’acte d’écouter, la technologie et le son interagissent en permanence. »

Adam Basanta est un musicien expérimental établi à Montréal. Ses installations sonores ont été présentées récemment en Amérique du Nord et en Europe en galeries et institutions incluant Carroll/Fletcher Gallery (Londres), National Art Centre à Tokyo, American Medium Gallery à New York, Serralves Museum à Porto, Edith-Russ-Haus fur Medienkunst à Oldenburg, Vitra Design Museum à Weil am Rhein, Gallery B-312, Fonderie Darling et BIAN 2014 à Montréal, The Center for Contemporary Arts à Santa Fe. Il a reçu le prix Ars Electronica 2013 (catégorie Hybrid Art), le prix Edith-Russ-Haus en 2014 (Emerging Media Artists) et le prix Excellence en 2015 au Japan Media Arts Festival…

Ce projet a reçu une bourse d’aide du Canada Council for the Arts et de la fondation Agosto. "

www.adambasanta.com

Curtain guy lheureux