Yves LEDENT

 

PALIMPESTE

" Palimpseste est le nom que je donne à une nouvelle série dans laquelle j’utilise deux médiums liés à l’écriture et au texte. 

Libération tout d’abord, journal quotidien qui a bouleversé par son approche journalistique, photographique et sa pagination, le paysage de la presse française, ensuite le stylo Bic, invention remarquable des années 50 qui, lui, a facilité radicalement notre rapport à l’écrit. 

Aujourd’hui ces deux médiums se voient confrontés au numérique, les journaux en ligne prennent en effet le pas sur la presse papier. Comment celle-ci peut-elle se situer dans ce flot d’informations ? Peut-elle éviter sa propre disparition ? Le stylo, aussi, est menacé par le digital, notre relation à l’écriture manuscrite est en train de changer de manière significative, notamment parmi les nouvelles générations. 

Depuis mes Gris Quotidiens, ce support-outil témoigne de ce questionnement. Avec ce nouveau travail, je les utilise toujours, mais à l’image d’un palimpseste dont l’inscription a été grattée par un copiste afin d’être réutilisé pour un autre texte. 

Ici, je ne gratte pas le papier de Libé, mais j’enlève la première peau de la feuille du journal à l’aide d’un ruban adhésif afin de laisser place au dessin qui se fera au stylo Bic

Dans cette série Palimpseste le Bic s’éloigne ainsi de sa fonction initiale et s’impose comme instrument de dessin. La transparence du papier journal donne à voir quelques réminiscences d’informations imprimées au verso de la page de Libé, résidus visuels que je tente de composer et de masquer partiellement avec mon outil éloquent le Bic… geste véritablement obsolescent à l’ère du numérique. "

Yves Ledent

 

Palimpseste n 53 money for n

Palimpseste N° 53 Money for n., © Yves Ledent